Coeur blaisser

                       Au dernier mot qui mord, à la phrase qui endort

                     Pour un enjeu incertain, qui pourrais prendre fin

                Dans un cœur pas assez fort, pour pouvoir défier la mort

                   Qui ce conduit incertain, ver de très sombre chemins

                  Détourne toi des remords, mon petit cœur tu as tord

                   Tu n’auras plus de chagrin, car je te tiendrai la main

                                        Même si tu joue les plus forts

                                                     Au fond tu as

                                                         Un cœur

                                                            D’or!

 


Autres articles

Répondre

nous nous et nous |
Secrets de femme |
carpe diem |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le journal de Manon
| constantina
| doublesjeux